Xavier Niel (PDG de Free) : Aujourd’hui on veut appliquer aux pirates des règles que l’on n’oserait pas appliquer aux terroristes et aux pédophiles. On va vous filtrer, on va regarder ce que vous faites sur Internet, si vous téléchargez une chanson pour laquelle vous avez acheté les droits ou non. Par contre si vous faites du terrorisme ou de la pédophilie, on n’a pas le droit de regarder ce que vous faites. On est en train de donner des droits dérogatoires pour le piratage, qu’on n’oserait pas donner pour la pédophilie, pour le terrorisme, pour n’importe quel autre type de délit, que je considère, mais je peux me tromper, comme beaucoup plus grave.

J’aime quand on chie dans la colle !
On attend avec impatience « Free Mobile ».

  • Facebook
  • Twitter
  • Google Plus
  • Tumblr
  • Pinterest
  • Add to favorites
  • Email
  • RSS