Test du Samsung NX500

Il y a un peu plus d’un an je vous proposais le test du Samsung NX2000. Mon premier appareil photo numérique de type hybride. Quelques milliers de clichés plus tard, je dois reconnaître que la gamme NX de Samsung m’a redonné la passion de la photo !

Du NX2000 au NX500

Le NX2000 était encensé par lesnumeriques.com pour son ergonomie toute tactile. C’est justement ce qui m’avait séduit : un large écran LCD où tous les réglages se font du bout des doigts y compris le réglage AF et ça c’est la classe quand on compare avec les réflex Nikon et Canon haut de gamme où la sélection des collimateurs se fait encore à la roulette !! Séduit par le NX2000 j’ai souhaité changer pour le NX500 en raison de son écran plus lumineux, son mode rafale amélioré et son écran orientable.

Le retour des boutons

Finalement Samsung a revu sa copie et réintroduit les boutons de raccourcis Iso, AF, prise de vue… à droite de l’écran. Eh oui dans le domaine de la photo plus qu’ailleurs il y a des traditions qu’on ne chamboule pas comme ça, surtout quand on est un nouveau venu dans la photo premium… et finalement il faut avouer que c’est tout de même bien pratique à l’usage !!

Après la mise au point, voici le réglage d’exposition tactile

Le NX500 ajoute le tactile d’exposition ! Votre sélecteur de mise au point se dédouble afin de préciser à quelle partie de la scène vous souhaiter appliquer le réglage d’exposition ! D’une simplicité déconcertante ! Je kiffe ! Dans la même logique le NX500 introduit le bouton AEL pour mémoriser l’exposition sur un point défini.


L’écran à selfie et autres gadgets

Samsung apporte son expérience de constructeur de mobiles en proposant un mode selfie : dès lors que l’écran est incliné à 180°, l’image se renverse, le retardateur est activé (fonction debrayable) et l’assistant photo applique la détection des visages pour lisser les peaux. Un gadget amusant pour les photos de groupe.

Dans la rubrique gadget on ajoutera l’auto shot. L’appareil détermine un moment clé (comme un saut en l’air) pour déclencher la prise de vue… je vous laisse juger avec la photo test ci-dessous !


La stabilisation optique et zoom motorisé

Il faut reconnaître au zoom motorisé l’avantage de proposer des prises de vue plus fluides en mode vidéo. D’autre part, j’ai vraiment ressenti l’intérêt du stabilisateur optique en comparant avec mon expérience sur le nx2000. Là encore, l’image semble comme flotter dans l’écran, un régal !

Autres fonctions améliorées :

Capteur de 28 Mégapixels. Le retardateur propose un intervalomètre (prises de vue espacées pour réaliser des timelapses par exemple). Introduction du bracketing profondeur de champs. Rafale de prises de vue (jpeg et raw) augmentée. L’écran super amoled cette fois-ci est plus lumineux en condition de forte lumière mais le fait qu’il soit orientable est un atout considérable.

Filmer en 4K !

C’est le gros argument marketing du moment. Bon dans les faits c’est assez galère car même VLC mis à jour, j’ai des freeze d’images rendant la lecture impossible… il faut à chaque fois passer par le logiciel de conversion proposé par Samsung. Même chose avec la dernière version de Lightroom qui ne parvient pas à récupérer les vidéos.
Ce format a tout de même un avantage incontestable : lors d’évènements sportifs, la qualité des images capturées vous permet d’extraire des clichés directement depuis le mode édition de l’appareil au format 4096×2160 (au format jpeg certes… on ne peut pas tout avoir !).

Le bémol :

Si l’appareil photo est ultra connecté (NFC, Bluetooth, Wifi…) à la hauteur d’un constructeur comme Samsung, il m’a été pourtant impossible d’installer la nouvelle application de pilotage disponible sur Google play. Mon vieillissant Galaxy SII pilotait sans problème mon NX2000, le NX500 exige une nouvelle appli qui affiche à chaque fois un bug à l’installation, même constat depuis ma Galaxy Tab… et ça fait déjà 4 mois que ça persiste… je referais le test avec un Galaxy S5 que je reçois bientôt (test concluant : ça marche sur un S5).

En résumé :

Le NX500 s’inscrit dans la continuité de la gamme NX en apportant des performances qui réduisent de plus en plus l’écart avec les boitiers reflex. Comparé au NX2000, si la qualité des clichés n’est pas forcément plus saisissante, la prise de vue est améliorée par la stabilisation optique et la rapidité de traitement des images. L’écran orientable est un plus très appréciable qui offre la possibilité d’obtenir des photos au cadrage atypique.

Bref, je kiffe mon NX500 et l’embarque partout avec moi ! Par ailleurs, la qualité des vidéos qu’il produit va certainement me faire glisser vers l’édition vidéo à l’avenir !
En attendant, vous pouvez consulter ma galerie flickr et me poser des questions en commentaire.

  • Facebook
  • Twitter
  • Google Plus
  • Tumblr
  • Pinterest
  • Add to favorites
  • Email
  • RSS

Renégocier son prêt immo… exemple au Crédit Foncier

credit-foncier-renegocier-immobilierCes derniers mois, les média nous rabâchent les oreilles à propos des taux d’intérêt exceptionnellement bas des crédits immobiliers.

Si vous avez souscrit un emprunt à taux fixe il y a quelques années, votre contrat a certainement été conclu à un taux de 4 % à 5 % sur 20 ans. Pour info, le taux moyen fin 2011 était d’environ 4,3 % (source meilleurtaux.com).

Autant vous dire que ces dernières mois, le téléphone n’arrête pas de sonner dans les agences bancaires !

N’attendez pas pour renégocier !

Pas fou votre banquier répartit votre crédit de façon à ce que vous remboursiez d’abord les intérêts avant de s’attaquer au capital emprunté. Aussi, contrairement au discours de votre conseiller, ne laissez pas courir les années après avoir souscrit votre prêt immobilier !

Faut-il démarcher une autre banque ?

Il est toujours plus facile de négocier avec une offre concurrente en main ! Est-ce qu’il faut changer de banque pour autant ? Non ! Il est bien plus commode des deux côtés de se mettre d’accord sur un compromis plutôt que de quitter d’emblée sa banque. De plus, dans cette banque vous avez peut-être aussi votre assurance de prêt, votre assurance habitation voire des livrets ou assurance vie. D’autre part renégocier avec sa banque c’est éviter des pénalités de remboursement, des frais de dossiers et des réécriture de documents notariés (quoique dans mon cas, la nouvelle banque les prend à sa charge).

Ma situation : l’exemple du Crédit Foncier.

Je suis client Crédit Foncier qui par ailleurs n’est pas une banque de dépôt. J’y ai contracté en 2012 un prêt à un taux de 4% (eh oui en 2012 !). Ma banque principale me propose un rachat de ce crédit avec un taux de 1.8%.
Après contact auprès de mon agence CF, on m’explique que tout se fait par téléphone. Très bien, je compose alors un numéro surtaxé où l’opératrice m’indique que la procédure se passe par mail, depuis l’adresse standard du service client et me précise que la réponse peut mettre 6 mois à arriver… gloups !

Le mail est parti ce soir. Je ne manquerais pas de vous tenir informé de la suite, ici et sur twitter et autres forums immo ! Wait and see !

#1 – 24/06/2015 : l’adresse mail du service client tout comme l’espace de contact n’envoient pas d’accusé de réception.
#2 – 27/06/2015 : découverte de ce forum  peu encourageant ! http://forum.quechoisir.org/credit-foncier-refus-renegociation-pret-t25219.html
#3 – découverte du compte twitter du Crédit Foncier qui ne fait que relayer de l’info corporate : @CreditFoncier
#4 – 29/06/2015 : réponse rapide et courtoise du community manager en MP sur Twitter ! Appel prévu du service client pour le lendemain. Un très bon point pour le service client sur les réseaux sociaux. Finalement le compte twitter n’est pas qu’un compte institutionnel. La suite demain !

  • Facebook
  • Twitter
  • Google Plus
  • Tumblr
  • Pinterest
  • Add to favorites
  • Email
  • RSS

Slendertone, Sport-Elec, Beurer… j’ai testé la ceinture abdominale !

Test de la ceinture d'électrostimulation abdominaleAbdos parfaitement symétriques et pas une goutte de transpiration, la promesse des ceintures abdominales à électrostimulation est alléchante comme une bonne tablette de chocolat… Mais est-ce que ça marche ? Voici ma réponse !

Le marché des bonnes résolutions !

Le premier de l’an est déjà loin derrière, vous avez fini le deuxième plateau d’escargots de Lanvin, la galette des rois est bien avalée… et vous vous dites qu’il serait temps de vous remettre au sport ! Ah mais que vous êtes prévisibles ! Je vous connais par cœur et je ne suis pas le seul : mes petits potes du marketing le savent bien aussi ! Ils vous inondent de régimes détox, d’abonnements à la salle de sport ou vous font miroiter le – pas toujours nouveau – produit à la mode : powerplate, waterbike…

Bref parmi toutes les solutions pour faire du sport mais sans transpirer trop quand même, il y a ce produit magique qui existe déjà depuis des années : la ceinture abdominale à électrostimulation ! C’est ce petit segment que se partagent Slendertone, Sport-Elec et Beurer. À coup de publicité où s’exhibent tablettes de chocolat et culs en béton armé, on essaie de vous faire craquer pour cet accessoire qui moyennant une centaine d’euros, fera de vous le Jason Statham du quartier !

L’électrostimulation : oui ça marche !

J’ai cédé moi aussi ! Eh ben oui, les mecs du marketing font bigrement bien leur boulot ! Pour être honnête avec vous si il y a bien une partie du corps que j’ai horreur de muscler, c’est les abdos ! Transpirer, c’est sain, c’est pas le problème, mais se plier en 4 sur le tapis du salon avec Runtastic Six Pack sur le téléphone, j’ai donné merci ! Au mieux j’ai fini avec un mal d’estomac, au pire chez le kiné avec une lombalgie !! Véridique ! J’ai eu le droit au sermon sur la dangerosité des applis mobile de gym du type Runtastic… blablablaaa besoin d’un accompagnement, blablablaaa faux mouvements… pour ma part je continue à utiliser push’up et squat trainer. Ces applis restent pour moi un très bon moyen de se motiver seul à faire des exercices… m’enfin je digresse.

Bref, j’ai acheté l’une de ces ceintures et oui, ça marche ! Je vous le confirme. Votre abdomen se contracte et se muscle c’est un fait. Les électrodes viennent se coller à la peau de votre ventre et vous sentez vos muscles abdominaux se tétaniser sous les impulsions électriques. L’effet est palpable. Le lendemain vous avez même de jolies courbatures.

Musculation ne rime pas avec ventre plat !

Mais voilà ! Avoir de jolis muscles c’est un fait reste qu’il faut les voir pour les apprécier !

Le souci c’est que sans effort, sans transpiration, on ne peut pas éliminer de graisses ! Vos abdos sont là, de plus en plus fort et vous les sentez en appuyant sur votre ventre. Mais, si vous avez de l’embonpoint, ils ne se voient pas, ils sont en arrière-plan et c’est le petit ventre de bouddha qui leur pique la vedette !

Pire, il existe même un effet collatéral : vos bourrelets ressortent !

Autrefois dissimulés dans le vide sous-thoracique, vos poches graisseuses vont être poussées vers l’avant par la contraction des abdos inférieurs et vos poignées d’amour poussées sur vos hanches par le renforcement de vos obliques ! Ça déborde de partout !

J’imagine bien que la raison de votre achat c’est d’affiner votre silhouette je me trompe ?! Mais si assumez y a pas de honte puisque de toute façon c’est la dessus qu’est basé tout l’argumentaire des marketeurs de Slendertone, regardez plutôt la video :

« Un clique pour un ventre plus plat et plus ferme en 4 semaines… » Plus ferme oui, plus plat il va falloir courir gros ^^

En résumé

Une ceinture d’électrostimulation c’est efficace pour se muscler. Vos abdos se renforcent et au-delà de l’aspect esthétique ça permet aussi de vous tenir plus droit et soulager des douleurs dorsales dans certains cas.

Par contre, il n’y a pas d’effet magique : votre ventre ne fondera pas à vue d’œil et si vous avez des poignées d’amour et un ventre gras, cela va même les accentuer.

Bref, si vous voulez fondre, la bonne séance de crunch sur le tapis du salon reste plus efficace !

L’avis de Zigee !

En ce qui me concerne, je n’ai pas le tissu adipeux bien débordant (sisi !), mais l’utilisation d’une ceinture Beurer bon marché (30 €) a eu cet effet inattendu de me faire prendre conscience que j’en étais pas non plus exempt (de tissu adipeux) ! J’ai flippé mais je continue à l’utiliser parallèlement aux séances de sport d’endurance qui permet d’élminer les graisses et la meilleure dans le domaine, ça reste le jogging !

Bref… ne dépensez pas 100 € dans une ceinture Slendertone si vous l’utilisez dans votre fauteuil !

Ah oui et au passage, pour faire écho à l’accroche de ce post concernant la symétrique des abdos… il se trouve que c’est génétique. Vous avez qu’à jeter un oeil sur le bout de viande qui porte le nom de Jay Cutler !

  • Facebook
  • Twitter
  • Google Plus
  • Tumblr
  • Pinterest
  • Add to favorites
  • Email
  • RSS

J’ai testé la nouvelle box Miami de Bouygues Télécom

BBox MiamiEn ce moment dans le marché des télécoms Bouygues Télécom semble bien décidé à jouer le trublion ! Après avoir appliquée la politique de simplification dans ses tarifs mobiles fin novembre, voilà qu’il refait parler de lui en signant la première box tv à tourner sous android.
Mais une box sous android, quel intérêt ?

Si votre plumage…

15cm x 15cm : c’est simple c’est le boitier TV le plus petit du marché ! Et si vous la posez à côté la Freebox Révolution, vous avez un macaron à côté d’un parpaing ! Le minimalisme se ressent aussi sur le poids l’appareil qui nous fait dire que les frais de port n’ont jamais été un réel souci pour Free (confirmé par la taille hallucinante du packaging de la freebox : « t’as remonté l’attache remorque chéri ? Oui je ramène la freebox au SAV !« ).

Bref, la lilliputienne (un poil plus grande que l’apple TV) se glisse discrètement à côté de votre TV. Le design est sobre. À noter que celle-là ne sera pas un nid à poussière comme les lettres incrustées de sa cousine révolutionnaire.

La télécommande ne propose pas de touches alphabétiques comme chez Orange ou SFR. BBox Miami mise beaucoup sur son appli mobile dont on parlera plus bas. Par contre j’avoue que je mettais habitué à la fonction radio de la freebox qui permettait de zapper sans viser le boitier… bref maintenant il faut viser le boitier ! Ah oui encore une chose, elle est en plastique sans bord en métal pointus qui la leste en direction de votre gros orteil… oui oui vous voyez qui je vise !

…se rapporte à votre ramage…

Certes, vous n’avez pas de lecteur CD/DVD/Bluray : bonne nouvelle il ne tombera donc jamais en panne (sur 3 Freebox player, jamais aucun Bluray n’a réussi à être lu !).
Juste un slot pour carte SD (bien que le micro SD commence à lui voler la vedette), un port USB et une sortie optique pour relier votre home cinéma… pour le reste tout se passe sans fil.

Le câble A a le pouvoir de se transformer !

Le câble A a le pouvoir de se transformer !

Après avoir branché le bazar correctement (pas de CPL dans l’offre : m’enfin la plupart des clients superposent les deux boitiers sur le meuble tv) et sauté le piège du mode d’emploi (cf photo). On passe par l’incontournable barre de chargement de mise à jour (à laquelle il faudra s’habituer comme toutes nouvelles box, les correctifs pleuvent, mais ça ce sont les joies des early-adopters !).

Et là… la joie du premier message d’erreur ! Bon on sait pas bien ce qu’il se passe mais ça marche quand même donc on poursuit et on arrive à l’étape ou Google nous demande si on est déjà marié avec lui et s’il peut maintenant se glisser dans le salon comme un vieux couple.

Après eh bien tout redémarre et on tombe sur un programme en cours. On est presque déçu de ne pas avoir un feu d’artifice, une grosse animation plein de couleurs pour épileptique ou je sais pas moi… Horacio qui nous félicite d’être à Miami ?!


…rapide comme un phénix !

BBox MiamiVoilà bien la force de ce petit boitier qui tourne sur un processeur Qualcomm qui aura la lourde tâche de gérer la 4k. La Tv s’allume au quart de tour, sans chichi. On tombe directement sur la chaîne choisie sans passer par un menu d’accueil façon Freebox. La BBox Miami va directement à sa fonction première : la TV. Si bien que pour utiliser les services embarqués, il faut utiliser le carillon « services » en appuyant sur la touche (verte) à tout faire de la télécommande.

L’interface de la box est sobre, presque trop, on attendait des animations plus sympas, des transitions d’écran plus Apple et des icônes plus léchées (la bobine de film pour les fichiers video fait un peu clipart). Bref de ce point vue, beaucoup d’effets d’annonce marketing : Niel avait sollicité son pote Starck+ (qui n’a jamais du recevoir le boitier de sa télécommande sur les orteils en phase de test… oui je suis amer !), ben Bouygues a été nous dégoter le designer du film « Minority Report », sisi… mais le film a bien vieilli à croire que les Précogs n’ont rien vu venir sur ce coup là !

Et du côté des applis alors ?!

Application mobile de la BBox MiamiAvant d’évoquer celles embarquées dans la box, arrêtons-nous d’abord sur l’application qui lui est dédiée pour la piloter. Eh bien grosse déception ! Étonnement la version testée par les journalistes en décembre n’est pas celle disponible sur les stores. L’appli n’est qu’une simple télécommande comme le fait déjà Freebox Compagnon. Le potentiel d’une appli jouant le prolongement de l’écran est pourtant très séduisant. Avoir une miniature des programmes des autres chaines, gérer ses enregistrements, mettre des programmes TV dans uns « playlist de diffusion »… bref étrange.

Chromecast depuis YoutubeOn va pas se mentir, le grooooooos kiff d’une box android à l’heure actuelle, c’est Chromecast/Plex. Certains on déjà la clef branchée sur la TV, pour les autres voilà rapidement la présentation du concept : vous faites une playlist sur votre smartphone/tablette et vous envoyez tout ça vers votre TV. Bref, vous vous faites votre programme sur-mesure avec toute l’ergonomie de vos applications YoutTube, Chrome, Music depuis votre mobile.

Aussitôt appuyé sur le petit logo rectangle, votre contenu s’affiche sur votre écran en coupant le programme en cours de façon fluide et reprend automatiquement à la fin de votre playlist (ici Christine and The Queens !). On apprécie (pour l’instant) que les pubs ne soient pas transmises elles-aussi vers la TV…

Après, avoir son calendrier Google sur sa TV, sa navigation internet ou son gmail, je suis pas super convaincu de l’utilité (« tiens Zigee t’as RDV chez le dentiste demain ?! », en pleine finale du superbowl). Un écran mobile sera toujours plus pratique. Dans la suite Google : YouTube, Music, Google Photos ont leur utilité. À côté d’elles, on retrouve déjà Netflix, Spotify, VLC… Selon moi il manque encore des applis de gym ! Mais que fait Runtastic ?! Le marché est énorme !

Bilan de Zigee !

Pari réussi, la Miami file un coup de vieux à la Freebox. Cependant, côté interface, on attendait plus de sensationnel pour la grande sœur exotique de la « Sensation » ! Quant à l’intérêt des applis sur sa TV, l’offre est encore faible mais on ne doute pas de son développement rapide : visio conf, jeu, gym… le potentiel est énorme et enthousiasmant. Pour 33 € (25+8) on a une box mini, puissante, évolutive et du coup moins chère que la Révolution… CQFD !

Comparaison Freebox Revolution et BBox Miami

  • Facebook
  • Twitter
  • Google Plus
  • Tumblr
  • Pinterest
  • Add to favorites
  • Email
  • RSS

Épilation par lumière pulsée, les hommes aussi !

Epilation par lumière pulsée homme, Beurer IPL 7000 SatinSkin ProEn 2010 Philips s’engouffrait dans le marché des épilateurs par lumière pulsée avec son modèle Lumea. 4 ans plus tard, les mastodontes de la beauté ont aligné leurs modèles pour se faire une place dans la salle de bain des consommateurs velus !

Des lampes plus efficaces

C’est ainsi que Philips, Silk’n, Rio et Remington, pionniers dans le domaine ont timidement été rejoint par les Braun, Babyliss et autre Calor. Les ampoules de dernière génération sont plus intenses (jusqu’à 10 joules/cm² – Venus Gilette Naked Skin). Autre amélioration : la surface de contact a été étendue (7cm² pour la plus grande – Beurer) et couplée à un système de flash en rafale pour les grandes zones à épiler ! Enfin, tous les constructeurs mettent en avant leur traitement filtre anti-UV.

Vous allez faire des économies !

L’IPL c’est certes la promesse de ne plus avoir la peau qui tiraille, de poils incarnés, de rougeurs… Mais c’est aussi des tiroirs vides de crèmes dépilatoires, de cires, de rasoirs jetables, de rasoirs électriques ou autre baumes hydratants.
On estime à 8000 € le budget moyen en épilation durant toute une vie d’une personne coquette qui va en institut ! Par ailleurs, 65% des hommes déclarent avoir déjà eu recours à l’épilation. Imaginez donc le marché que ça représente !!

Obsolescence programmée, consommables : un modèle économique bien connu !

Proposer un produit qui vous dispense de longues séances de chasse au poils c’est une promesse séduisante pour le client, beaucoup moins pour l’industriel ! Comme l’aspirateur sans sac, priver un produit de ses consommables, c’est un peu se tirer une balle dans le pied !

Essayant de reproduire le vieux combo « machine » + « consommables », Braun a eu l’astucieuse idée de s’associer à Gilette (les 2 marques appartiennent à Procter & Gamble) pour vous proposer un gel optimisant l’efficacité de leur machine au nom à rallonge (Gilette Venus Naked Skin de Braun !). Pour info le produit fonctionne très bien sans le gel !

Mais les marketeurs sont des gens fourbes et largement payés pour l’être, vous le saviez déjà ! Aussi, ils ont phosphoré comme des foufous pour vous proposer « l’ampoule qui meurt sur commande » !  La durée de vie des cellules de flashs sont programmées pour un nombre défini de flashs (en marketing on appelle ça damaged goods). Au-delà – dans le meilleur des cas – ils vous proposent une nouvelle lampe pour une 30aine d’euros (Remington 4000 IPL)… ou carrément jeter tout l’appareil et c’est la majeure partie des produits !! Et ça en marketing ça porte aussi un joli petit nom qu’on aime pas ébruiter : « obsolescence programmée ».

Et vous savez quoi ?! Les services marketing les plus vicieux parviennent même à vous faire passer ça pour un argument de vente : ben oui vous n’aurez pas besoin d’acheter de nouvelle ampoule PUISQUE in fine, vous devrez racheter l’appareil en entier ! Sisi ! Jetez plutôt un œil ci-dessous :

philips obsolescence programmée

Capture de la page Amazon du Philips Lumea. Ou comment faire de l’obsolescence programmée un argument de vente !

À noter au passage que Philips a revu sa copie quant à la durée de vie de son appareil : sur son site, le nombre de flashs indiqué est descendu à 80 000 (tant mieux : vous aurez encore moins vite besoin de changer l’ampoule intégrée !!)

Et pour les hommes ?!

Ben oui… on a pas les mêmes zones à épiler ! À preuve du contraire les femmes n’ont pas de poils entre les seins ou dans le creux du dos et encore moins sur les fesses… si vous avez un contre exemple… eh bien gardez-le pour vous ça ne m’intéresse pas merci !

Tout d’abord, il me semble important de souligner qu’il n’existe quasiment pas de produit pour homme. Comme bien souvent dans l’immense marché de la beauté, les femmes représentent le cœur de cible, les hommes un marché de niche. Encore une fois, Philips a le nez creux et à ce jour est le seul à proposer un appareil dédié qu’aux hommes.

Mais concrètement, est-ce nécessaire d’avoir un produit dédié aux hommes ? NON ! pour exemple le Philips (TT3003/11 à 387€) dédié aux mâles à la toison fournie n’apporte rien de plus qu’un autre classique si ce n’est un produit avec un homme gaulé sur le packaging, une finition noir et un rasoir électrique bodygroom pour les zones qu’il veut entretenir comme une réserve naturelle ou un terrain de golf… dont je tairais le nombre de trous (oh oui si vous l’aviez oublié on est sur un blog, on peut se lâcher ici) !

En fait la seule différence c’est le nombre de séances (souvent plus élevé) pour endormir le bulbe et la surface de contact… même pas la puissance de l’ampoule puisque de toute façon cela dépend de votre type de peau.

La surface de contact : un paramètre important pour les hommes !

Dans cette forêt vierge d’épilateurs à lumière pulsée, c’est bien là que se cache le véritable critère de différenciation avec les produits pensés pour les femmes. Eh oui, qui dit épilation masculine dit épilation des épaules, du dos, du creux du dos, des fesses… Bref, si vous optez pour un travail type gros œuvre : poils disgracieux, le dos et les fesses optez pour une grande surface d’ampoule. Au contraire si vous préférez affiner votre pilosité par frappes chirurgicales (contours de pecs, filet sous le nombril…), optez pour des lampes plus petites. À noter que certains appareils disposent d’adaptateurs permettant de réduire le champs de flash.

Tableau comparatif des épilateurs lumière pulsée :

Philips Lumea TT3003, épilation lumière pulsée hommeEpilation par lumière pulsée homme, Salon Pro IPL1000 de BeurerEpilation par lumière pulsée homme, Beurer IPL 7000 SatinSkin ProEpilation homme par lumière pulsée, babyliss G930EÉpilation pour homme par lumière pulsée, Venus Naked Skin de BraunEpilation par lumière pulsée pour homme de BabylissEpilation par lumière pulsée pour homme de RemingtonÉpilation pour homme de silk'n sensepil
ModèlePhilips
TT3003/11
Beurer
IPL 10000+
Beurer
IPL 7000 SatinSkin Pro
Babyliss
G930E
Braun
Gillette Venus Naked Skin
Babyliss
G932E
Remington
IPL 4000
Silk'n
SensEpil 65000 Flahes
Surface4 cm²7 cm²3,1 cm²3 cm ²3 cm²3 cm² 2,2 cm² 6 cm²
Réglage type de peauautoauto + manuelautoauto + manuelauto et verrouilléeauto manuel manuel
Alimentationbatterie
320 flashs
secteursecteurbatteriesecteursecteur secteur secteur
Durée de vie80 000
flashs et on jette tout !
250 000 flashs ampoule remplaçable100 000 flashs ampoule remplaçable130 000 flashs et on jette tout !50 000 flashs
remplacement ampoule en usine (150€) !
50 000 flashs et on jette tout ! 1500 flashs
(26€ ampoules sup)
65 000 flashs ampoule remplaçable
Puissance max5,6 j/cm²6 j/cm²5 j/cm²4,5 j/cm²10 j/cm²4 j/cm² 6 j/cm² 5 j/cm²
Prix*387 €430 €140 €166 €229 €126 € 120 € 324 €
AccessoiresRasoir électrique
bodygroom
Adaptateur de précision pour petites zones-Adaptateur de précision pour petites zonesGel gilette (pas indispensable)- - -

*Prix les moins chers relevés le 5 février 2015 sur Google Shopping.

Les critères :

  • Taille de la surface en contact :
    – La plus petite cellule de flash disponible est de 1,2cm² (Babyliss G930E et G940E avec adaptateur), suivi de Phillips slide & flash 2.7cm², SC2006/12 avec adaptateur (2cm²) et toute la gamme Remington.
    – Les plus grosses surfaces de flash se trouvent chez Beurer SalonPro (7cm²), Silk’n SensEpil (6cm²)… Philips (4cm²).
  • Détection du type de peau :
    – certains épilateurs détectent automatiquement le type de peau avant chaque flash avec un capteur intégré, d’autre le détecte automatiquement avant l’utilisation, enfin les derniers demande de le préciser manuellement depuis un échantillon couleur embarqué.
    – certains constructeurs proposent de modifier manuellement la puissance, d’autres la verrouillent (Gilette Venus Naked Skin)
  • Durée de vie de la lampe et obsolescence : force est de constater que la majeure partie des constructeurs vous contraignent à jeter le produit au bout d’un nombre limité de flashs. Seul Beurer et Remington vous vendent des ampoules de rechanges.

Le meilleur selon Zigee !

Le tableau parle de lui-même : les produits Beurer sortent du lot ! Très mal connue, cette marque allemande surclasse bien souvent ses concurrentes par la qualité de ses produits et son prix en dessous du marché.

En plus : pour ceux qui veulent l’éradication totale du bulbe, il existe l’arme ultime : l’E-One. Le premier constructeur a avoir proposé la lumière pulsée grand public. Son inventeur français c’était fait connaître par l’émission « l’inventeur de l’année », diffusée sur M6. Il est hors concours du fait de ses résultats hors du commun pour une épilation définitive.

  • Facebook
  • Twitter
  • Google Plus
  • Tumblr
  • Pinterest
  • Add to favorites
  • Email
  • RSS

Motomaker : la personnalisation jusqu’au bout du bouton !

L’Iphone et le Galaxy sont deux vaisseaux amiraux qui laissent peu de place à la fantaisie. Dans le meilleur des cas, on aura le droit à une déclinaison noire ou blanche et la possibilité d’y greffer un accessoire officiel (au prix fort) pour y ajouter un peu de couleur !

Dans l’ombre de ces deux géants survivent d’autres marques dont les gammes de produits souffrent d’un manque de notoriété manifeste… parmi elles Motorola anciennement propriété de Google, récemment celle de Lenovo… Qui connait le Moto G, le X… ?

MotoMaker : personnaliser jusqu’à son fond d’écran !

S’inspirant des configurateurs des constructeurs automobiles, Motorola vous propose la personnalisation de votre Moto X par le biais de son « MotoMaker ».  Ainsi pour le dos de votre téléphone vous avez le choix entre 4 finitions bois, 4 finitions cuirs et pas moins de 17 autres coloris. La personnalisation va plus loin encore en vous proposant de changer la couleurs des hauts-parleurs, boutons, insert du logo… il vous est possible de graver le texte de votre choix (rendant difficile la revente sur leboncoin !).  MotoMaker va même jusqu’à vous proposer de pré-installer votre fond d’écran !

Une extravagance que peut se permettre la gamme Moto X qui par ailleurs n’a rien à envier aux spécificités techniques de ses concurrents du moment. Mais ça je laisse lesnumeriques vous en parler !

Moi j’hésite encore !


  • Facebook
  • Twitter
  • Google Plus
  • Tumblr
  • Pinterest
  • Add to favorites
  • Email
  • RSS

Test du Samsung NX2000

Samsung nx2000 test, avis, prise en mainVoilà maintenant un peu plus d’un mois que j’ai reçu mon appareil hybride NX2000 de Samsung, voici mes impressions.

Bon je l’avais commandé noir je l’ai reçu blanc… Blanc c’est tape à l’œil et je vous cache pas qu’avec le NX2000 à la main, on attise la curiosité. J’ai quand même fini par me laisser séduire pas sa finition nacrée qui casse avec le look austère des concurrents (hormis le Nikon 1)… m’enfin si je dois ajouter des accessoires comme des objectifs, en blanc je risque d’avoir du mal à les revendre ensuite.

Pour ce qui est des fonctions embarquées, j’avoue ne pas être déçu. Toutes tiennent leur promesses là où je craignais le côté gadget, en voici un tour rapide.

Fonctionnalités dont on ne peut plus se passer !

– Mise au point tactile. Paramétrée par défaut, cette fonctionnalité intuitive fait la différence avec les reflex numériques même moyen de gamme qui n’ont pour la plus part pas du tout d’écran tactile. Appuyer sur la zone de l’écran pour sélectionner la zone que l’ont veut rendre nette est si intuitif qu’on ne peut plus s’en passer !

– Bracketing. En mode PASM, il est possible de prendre une série de 3 photos avec un préréglage d’exposition (-1, 0, +1) très utile pour les adeptes de retouche photo HDR de façon à déboucher les tons clairs et tons foncés. À noter qu’il est possible également d’enregistrer ses propres préférences de réglages de prise de vue (3 enregistrements).

– Prise de vue depuis son smartphone. Ça peut sembler gadget mais l’idée m’avait vraiment séduit ! Pouvoir utiliser son téléphone comme déclencheur à distance ça permet de faire des selfies beaucoup plus naturel et sans les mains !! Plus sérieusement l’appli permet bien de voir l’image de son appareil en live stream sur son smartphone. Il est possible de paramétrer un retardateur, forcé ou non le flash et enregistrer une copie du cliché saisi, sur son téléphone. Petit bémol : cette fonctionnalité ne permet par l’enregistrement au format RAW et donc pas de spécifier de réglage personnalisé. L’application est moins fournie en paramétrage avancée là ou les concurrents (Panasonic Lumix G) proposent le réglages des blancs, vitesse d’ouverture…). À noter aussi que la batterie de votre smartphone diminue à vue d’œil !


– Objectif de la gamme NX. Petite déception, mon appareil était vendu avec un objectif 20-50 alors que le modèle est généralement vendu avec un 18-55. À courir les petits prix, j’en ai zappé cette donnée. C’est donc assez frustrant de perdre en recul et l’envie de tester un zoom plus puissant se fait vite ressentir, notamment le 18-200 (600 €).

– I-function. C’est ce petit bouton tout bête sur l’objectif qui permet de faire un raccourci vers les réglages avancés (blancs, ouverture, iso, vitesse d’obturation). Ce raccourci ne marche qu’en mode PASM (appelé expert). L’anneau de l’objectif sert de molette de sélection des valeurs qui défile à l’écran. Là encore petit bémol, un petit grain de sable est venu ce glisser dans l’anneau et je grince des dents à chaque manipulation…

– Vidéos HD. Rien à dire, image fluide nette autofocus correct.

– Fonction Bulb : en mode Manuel on peut choisir la vitesse d’obturation jusqu’à 30 secondes et ensuite passer en bulb (plus connu sous le nom pose B). L’obturateur reste ouvert le temps que l’on appuie sur le bouton. On aurait aimé pouvoir le faire à distance depuis l’appli.

…et  puis : la légerté du boitier : c’est là aussi que réside l’intérêt de l’hybride : l’appareil est léger à porter (d’ailleurs je n’ai pas installer le collier fourni), personnellement je l’attrape par l’objectif et le transporte dans la main. Autre point intéressant : pas besoin d’un trepieds haut de gamme pour stabiliser l’appareil. Un simple trepied premier prix (15€ Hama chez Electro Depot) fait amplement l’affaire, sans craindre le coup de vent de la pointe Saint Mathieu (29).

Quelques points négatifs tout de même :

Le menu de l’appli SmartViewer est un peu léger face à la concurrence : prise de photo en jpeg standard, en mode Automatique seulement.

Là où je suis le plus étonné, c’est concernant l’écran : il est vraiment très mal rétroéclairé si bien que je viens à me demander si c’est un problème propre à mon appareil. Mon vieillissant galaxy S2 gère très bien les conditions en plein soleil mais l’écran du NX2000 ne semble pas s’adapter au contexte ambiant, un vrai point négatif pour un concept d’appareil qui repose sur l’absence de viseur au profit d’un large écran LCD.

Aucune carte micro SD n’est fournie avec l’appareil !

Bilan :

Le NX2000 m’a vraiment redonné le goût de la prise de vue. Son capteur 20 mégapixels me garantit un résultat impeccable pour impression sur toile jusqu’à 1m de large, d’ailleurs j’ai déjà vendu des clichés ! La fonction bracketing offre la possibilité de combiner et retoucher ses fichiers raw et d’exprimer toute la puissance de la prise de vue HDR. Les tons foncés donnent un relief impressionnant à vos photos. À noter que l’appareil est livré avec Adobe Lightroom dont les prouesses technologiques arrivent à donner pleine vie à vos clichés issus de votre NX.

J’ai déjà acheté une carte micro SD de 32Go et un trepied… l’objectif 18-200 commence à me faire de l’œil !

  • Facebook
  • Twitter
  • Google Plus
  • Tumblr
  • Pinterest
  • Add to favorites
  • Email
  • RSS

J’ai craqué pour le Nikon 3100, mais finalement pour le Samsung NX 2000 !

Nikon D3100

Nikon D3100

Avant je déambulais dans les allées de la Fnac en laissant trainer les oreilles pour écouter les vendeurs décrire les petits bijoux numériques du rayons photo… d’ailleurs j’y ai tellement pris goût que je suis moi même devenu vendeur Fnac le temps d’un été !

…et puis maintenant je clique sur lesnumeriques.com ! Je passe mon temps à lire les tests, à mettre côte à côte les modèles dans le comparateur et revoir mes critères à la hausse, à la baisse… à changer de gamme de produit.

Et récemment j’ai jeté mon dévolu sur la rubrique photo. Mon dernier APN remonte à 2004, 5 millions de pixels et carte 250Mo !!

Nikon D3100 le reflex abordable

Après moult comparaison j’ai opté pour le Nikon 3100 parce que son prix a fondu en occasion et qu’il est bien suffisant pour retrouver les joies du reflex façon numérique (j’avais un Minolta argentique en 2000). Ce qui m’a séduit c’est la résolution des photos, le format RAW pour le réglage post-prise de vue et bien entendu ce grisant « clac » quand on appuie sur le bouton.

Mais :
Pas de fonction bracketing : permet de prendre une série de clichés avec des réglages prédéfinis. Facilite le traitement HDR très à la mode. Et surtout : cet écran, qui premièrement est dégeu (230 000 points) : inutile de regarder ses clichés sur l’écran de l’appareil. Ça enlève toute l’excitation de la prise de vue : il faut attendre d’être chez soi pour apprécier le résultat.

Le pouvoir séduisant de l’hybride

Et puis… La tendance du moment ce sont ces compacts à objectifs interchangeables (COI) ou appelés aussi hybride. L’avantage : moins d’encombrement et surtout de l’innovation ! Ben oui, le reflex est un peu le réac de la bande on ne peut pas bouleverser ses codes, lui retirer des boutons, repenser son ergonomie sans s’attirer les foudres de ses amoureux, un véritable fanclub qui ne jure que par lui !

L’hybride (et non pas le bridge) intègre l’objectif interchangeable du reflex et le chassie du compact mais fait aussi place à un écran géant, bien souvent tactile et propose quasi tout le temps le wifi direct quand ce n’est pas le NFC. Bref, pensé comme un smartphone.

Et franchement je sais pas si comme moi vous avez ce reflex d’écarter les doigts lorsque vous voyer une image sur un écran (zoom) mais quelle déception quand ça ne marche pas !

Bref fort de ce constat je suis tombé amoureux de la gamme NX de Sansung !

Samsung NX le reflex des temps modernes !

NX200 Samsung

Samsung NX2000

Il faut bien le reconnaître que ce soit dans la buanderie, la poche ou dans le salon, Samsung est partout ! Par contre on avait jamais vu de reflex Samsung et bien voilà que la gamme NX signe l’apparition du premier catalogue d’objectifs de la marque et autant dire qu’il tape fort !

Prenons l’exemple du NX2000 encensé par lesnumeriques.com et qui pourtant peine à trouver son public. Il intègre un capteur de 20 millions de pixels, jusqu’à 6400 iso, fonction bracketing, HDR… et un écran immense et tout tactile !!

Bref, inutile de dire que pour faire la mise au point sur un élément, recadrer, retoucher, et même monter ses films, l’appareil devient aussi pratique et intuitif qu’un smartphone ! Pour transférer les photos c’est pareil ! On peut piloter l’appareil depuis son smartphone avec une appli spécifique (évite les bougers sur trepieds). Et on aime ou pas (moi je suis conquis) la carte mémoire c’est du micro SD celle qui se glisse dans votre téléphone ou dans un adaptateur clef usb ! Et le chargement lui-même peut se faire par USB (un adaptateur prise cigare USB et on peut le recharger dans sa voiture en déplacement !). Le tout avec la signature Samsung qui signe des châssis vraiment classe comme toujours (j’étais déjà fan de leurs compacts argentiques petit quand je trainais dans les magasins Phox) !

Le catalogue d’objectifs est tout neuf mais déjà complet ! Et surtout il intègre un bouton magique : i-function ! En gros un bouton sur l’objectif qui permet d’accéder rapidement à la correction d’exposition, la balance des blancs, l’ouverture… L’objectif devient une molette pour faire défiler les valeurs ! Fallait y penser !

Bref, mon Nikon D3100 est vendu, le NX 2000 arrive dans la semaine !

  • Facebook
  • Twitter
  • Google Plus
  • Tumblr
  • Pinterest
  • Add to favorites
  • Email
  • RSS

Disque dur externe qui bip, la solution !

Disque dur externe qui bipJ’avais encore jamais entendu un disque dur chanter et pourtant, ce disque dur externe d’une marque bon marché (verbatim 1To 60€) m’a prouvé qu’il n’y avait pas que leurs vieux cousins les 33 tours qui poussait la chansonnette

Bref, si votre disque dur externe n’est plus reconnu par votre PC ou Mac et fait des bip bip ou une sorte de buzz sonore répété, sachez qu’il n’est pas HS ! Après une petite manip, j’ai récupéré le mien et tous les données qu’il contenait, intacte !

Dans un premier temps assurez-vous que :

  • votre disque n’est pas tombé par terre, ou a subi un choc
  • qu’il ne fonctionne pas non plus sur les autres PC ou Mac (portable et fixe)
  • qu’il fait un bruit répété au lancement comme un buzz intermittant (ou sorte de bip)

Si les symptômes semblent correspondre, alors la solution est juste dans cette vidéo :

  • Facebook
  • Twitter
  • Google Plus
  • Tumblr
  • Pinterest
  • Add to favorites
  • Email
  • RSS

Ajouter une signature HTML dans Outlook 2010

Vous avez cherchez partout sans trouver ?! C’est normal, Microsoft à supprimer la possibilité d’importer un fichier HTML depuis sa version 2010 du logiciel de messagerie Outlook. C’est même eux qui le disent ! Plutôt que de faire passer toute votre entreprise sous Thunderbird (ce qui en soit n’est pas une mauvaise idée, le logiciel étant très bon et gratos) et vous mettre à dos le service compta réfractaire au changement (« Tsss toussa pour une histoire de charte graphique… Pfff !! »), j’ai pour vous LA solution !!

Gros menteur Microsoft ! Mettre du HTML en signature c’est tout à fait possible !!

Et ça semble évident !! Le petit module que propose Outlook pour mettre en forme son texte et y ajouter image et liens c’est du HTML ! Donc Outlook c’est le gérer… c’est juste qu’il met beaucoup de mauvaise volonté (d’ailleurs faudra m’expliquer pourquoi ? On en avait marre de voir les gifs animés de petit chats venant du poste de Suzanne à la Compta à Montain View  ?).

Ajouter sa signature HTML dans Outlook, comment faire ?

Eh bien fouiner dans les dossiers cachés pardi… Eh oui comme toujours ! Toutes ces signatures Outlook les stocke bien quelque part ma ptite dame, reste à savoir où pour ajouter le votre au format .htm of course ! Bref je vous refile l’astuce je vois que vous trépigner d’impatience sur votre chaise à roulette :

  1. se rendre dans Outlook > Nouveau Message > Signatures > Nouveau > Donner un nom et enregistrer
  2. faire apparaitre les fichiers cachés (ici y a un bon tuto)
  3. se rendre dans C:\Users\LENOMDETONPOSTE\AppData\Roaming\Microsoft\Signatures
  4. chercher le fichier portant le nom de la signature avec l’extension « .htm » ; clique droit : ouvrir avec « bloc-notes »
  5. virer tout le contenu et placer son code HTML à la place… Outlook va automatiquement le convertir avec son langage de souillon lors de votre prochain mail.

Eh pis c’est tout !! L’affaire est réglée… Suzanne peut continuer à propager ses chatons animés en bas de mail dans tous les services de la boite… et des clients ! Avouez qu’un pitit chat qui se bat avec une pelote de laine ça rend un compte de résultat plus sexy non ? Non ? Vraiment pas ?! On est d’accord !

  • Facebook
  • Twitter
  • Google Plus
  • Tumblr
  • Pinterest
  • Add to favorites
  • Email
  • RSS
Page 1 sur 121234510Dernière page »