Samsung nx2000 test, avis, prise en mainVoilà maintenant un peu plus d’un mois que j’ai reçu mon appareil hybride NX2000 de Samsung, voici mes impressions.

Bon je l’avais commandé noir je l’ai reçu blanc… Blanc c’est tape à l’œil et je vous cache pas qu’avec le NX2000 à la main, on attise la curiosité. J’ai quand même fini par me laisser séduire pas sa finition nacrée qui casse avec le look austère des concurrents (hormis le Nikon 1)… m’enfin si je dois ajouter des accessoires comme des objectifs, en blanc je risque d’avoir du mal à les revendre ensuite.

Pour ce qui est des fonctions embarquées, j’avoue ne pas être déçu. Toutes tiennent leur promesses là où je craignais le côté gadget, en voici un tour rapide.

Fonctionnalités dont on ne peut plus se passer !

– Mise au point tactile. Paramétrée par défaut, cette fonctionnalité intuitive fait la différence avec les reflex numériques même moyen de gamme qui n’ont pour la plus part pas du tout d’écran tactile. Appuyer sur la zone de l’écran pour sélectionner la zone que l’ont veut rendre nette est si intuitif qu’on ne peut plus s’en passer !

– Bracketing. En mode PASM, il est possible de prendre une série de 3 photos avec un préréglage d’exposition (-1, 0, +1) très utile pour les adeptes de retouche photo HDR de façon à déboucher les tons clairs et tons foncés. À noter qu’il est possible également d’enregistrer ses propres préférences de réglages de prise de vue (3 enregistrements).

– Prise de vue depuis son smartphone. Ça peut sembler gadget mais l’idée m’avait vraiment séduit ! Pouvoir utiliser son téléphone comme déclencheur à distance ça permet de faire des selfies beaucoup plus naturel et sans les mains !! Plus sérieusement l’appli permet bien de voir l’image de son appareil en live stream sur son smartphone. Il est possible de paramétrer un retardateur, forcé ou non le flash et enregistrer une copie du cliché saisi, sur son téléphone. Petit bémol : cette fonctionnalité ne permet par l’enregistrement au format RAW et donc pas de spécifier de réglage personnalisé. L’application est moins fournie en paramétrage avancée là ou les concurrents (Panasonic Lumix G) proposent le réglages des blancs, vitesse d’ouverture…). À noter aussi que la batterie de votre smartphone diminue à vue d’œil !


– Objectif de la gamme NX. Petite déception, mon appareil était vendu avec un objectif 20-50 alors que le modèle est généralement vendu avec un 18-55. À courir les petits prix, j’en ai zappé cette donnée. C’est donc assez frustrant de perdre en recul et l’envie de tester un zoom plus puissant se fait vite ressentir, notamment le 18-200 (600 €).

– I-function. C’est ce petit bouton tout bête sur l’objectif qui permet de faire un raccourci vers les réglages avancés (blancs, ouverture, iso, vitesse d’obturation). Ce raccourci ne marche qu’en mode PASM (appelé expert). L’anneau de l’objectif sert de molette de sélection des valeurs qui défile à l’écran. Là encore petit bémol, un petit grain de sable est venu ce glisser dans l’anneau et je grince des dents à chaque manipulation…

– Vidéos HD. Rien à dire, image fluide nette autofocus correct.

– Fonction Bulb : en mode Manuel on peut choisir la vitesse d’obturation jusqu’à 30 secondes et ensuite passer en bulb (plus connu sous le nom pose B). L’obturateur reste ouvert le temps que l’on appuie sur le bouton. On aurait aimé pouvoir le faire à distance depuis l’appli.

…et  puis : la légerté du boitier : c’est là aussi que réside l’intérêt de l’hybride : l’appareil est léger à porter (d’ailleurs je n’ai pas installer le collier fourni), personnellement je l’attrape par l’objectif et le transporte dans la main. Autre point intéressant : pas besoin d’un trepieds haut de gamme pour stabiliser l’appareil. Un simple trepied premier prix (15€ Hama chez Electro Depot) fait amplement l’affaire, sans craindre le coup de vent de la pointe Saint Mathieu (29).

Quelques points négatifs tout de même :

Le menu de l’appli SmartViewer est un peu léger face à la concurrence : prise de photo en jpeg standard, en mode Automatique seulement.

Là où je suis le plus étonné, c’est concernant l’écran : il est vraiment très mal rétroéclairé si bien que je viens à me demander si c’est un problème propre à mon appareil. Mon vieillissant galaxy S2 gère très bien les conditions en plein soleil mais l’écran du NX2000 ne semble pas s’adapter au contexte ambiant, un vrai point négatif pour un concept d’appareil qui repose sur l’absence de viseur au profit d’un large écran LCD.

Aucune carte micro SD n’est fournie avec l’appareil !

Bilan :

Le NX2000 m’a vraiment redonné le goût de la prise de vue. Son capteur 20 mégapixels me garantit un résultat impeccable pour impression sur toile jusqu’à 1m de large, d’ailleurs j’ai déjà vendu des clichés ! La fonction bracketing offre la possibilité de combiner et retoucher ses fichiers raw et d’exprimer toute la puissance de la prise de vue HDR. Les tons foncés donnent un relief impressionnant à vos photos. À noter que l’appareil est livré avec Adobe Lightroom dont les prouesses technologiques arrivent à donner pleine vie à vos clichés issus de votre NX.

J’ai déjà acheté une carte micro SD de 32Go et un trepied… l’objectif 18-200 commence à me faire de l’œil !

  • Facebook
  • Twitter
  • Google Plus
  • Tumblr
  • Pinterest
  • Add to favorites
  • Email
  • RSS