Gayvox pornoMarre de voir ses concurrents s’enrichir plus que lui ?!
Qui l’eu cul cru (un peu tout le monde en fait !), Webscape, société française éditrice de Gayvox, vient de lancer un service de chat X et dans un mois de VOD de films gays (avec des partenariats exclusifs selon le site).

Citegay avait depuis longtemps sont propre chat cochon « dialh », parrallèlement à son service de profils « entremecs », soft. De son côté le français Cleargay (FC&co), premier site de dating gay et lesbien européen (qui rivalise avec l’anglais Gaydar) est pour beaucoup dans cette stratégie de diversification de Webscape.

Puis on va pas se mentir : les gays ont prouvés à plusieurs reprises qu’ils étaient bien plus demandeurs de cul que de contenu informatif concernant leur sexualité (flop de Pink, suppression de la rédac de Gay.com, disparition de Gaysthouse…). À la différence de Meetic qui penche de plus en plus vers le cul mais en se gardant bien de le mettre en avant, les sites de dating gay on toujours flirté ouvertement avec le dessous de la ceinture.

Beh souhaitons à Gayvox de grosses rentrées de liquide sur ce marché juteux.
Une chose est sûr, j’aimerais pas être modérateur dans ce genre de boîte où j’ai ouïe dire qu’il fallait avoir le coeur bien accroché devant certaines photos de membres (<- c’était pas volontaire).

  • Facebook
  • Twitter
  • Google Plus
  • Tumblr
  • Pinterest
  • Add to favorites
  • Email
  • RSS